Guide complet pour débuter dans le brassage de bière

Le brassage de la bière n’est pas une opération aussi complexe, que ça en a l’air. Après quelques étapes de préparation et de fabrication, vous verrez que le brassage à la maison ou amateur est accessible à tous.

Le brassage de la bière : qu’est-ce que c’est ?

Le brassage de la bière est le procédé, qui permet de fabriquer la bière à partir de quatre principaux éléments que sont : l’eau, le malt d’orge, la levure et le houblon. Mais, il faut également avoir un Kit bière débutant pour bien se lancer dans le brassage. Lorsqu’on est débutant dans le brassage de la bière, il faut se procurer du kit bière pour débutant.

Les ingrédients nécessaires au brassage de la bière

Pour obtenir de la bière brassée, il faut une petite portion de magie, savamment préparée avec un mélange d’ingrédients. Alors pour fabriquer de la bière, le brasseur aura besoin principalement d’orge et de préférence celle maltée. L’orge malté n’est la seule céréale qu’on peut utiliser, mais elle apporte à la levure les sucre et autres molécules dont elle besoin, pour réaliser une bonne fermentation. Il faut ensuite de l’eau. La bière contient 90 à 95% d’eau, ce qui fait de cet ingrédient le principal et l’élément de base au brassage de la bière. L’autre chose, ce sont les houblons, qui sont des épices de la bière. Les houblons apportent de l’arôme et de l’amertume à la bière. Ils sont mis en infusion à chaud ou à froid, pour la réalisation de la bière. Enfin, on a la levure, qui est longtemps méconnue. La levure est la véritable créatrice de la bière. De son petit nom Saccharomyces, elle est le champignon microscopique responsable de la fermentation de la bière.

A LIRE AUSSI  Comment reconnaitre un bon vin ?

Les étapes de brassage

Le maltage des céréales

Généralement le brasseur ne s’occupe pas lui-même du maltage. Mais il existe des malteurs, qui font bien ce boulot. Le maltage consiste à germiner et à contrôler les céréales contenues dans la bière, afin de rendre accessible les sucres et développer un complexe enzymatique indispensable aux autres étapes.

Le brassage

Le brassage de la bière est l’opération, qui consiste à faire un mélange d’eau et de malte de céréales concassées, à une température adéquate et pendant une certaine durée.  Dans ce mélange, il y aura des réactions biochimiques complexes, qui vont permettre la libération entre les sucres fermentescibles, pendant la phase d’empâtage. Après cette étape, il faut filtrer le mélange d’eau et de céréales, afin de soutirer le jus sucré, appelé moût.  Mais avec un kit de bière pour débutant, le brasseur amateur à la possibilité d’utiliser de l’extrait de malt, pour réaliser son brassage. Ainsi, il n’aura plus à faire l’étape d’empâtage. Une ébullition est ensuite provoquée, pour stériliser le moût. Ce qui permet l’infusion des houblons. Le moût est ensuite refroidi, pour être ajouté au mélange.

L’étape de fermentation

La fermentation de la bière est obtenue grâce à l’ensemencement du moût par des levures spécifiques. La température de fermentation varie en fonction de la levure utilisée. Les températures varient de haute à basse fermentation. Pour assurer une bonne multiplication de la levure, le brasseur doit respecter un certain nombre de paramètres. Pour une bonne fermentation, il faut que la levure consomme l’oxygène, ainsi que les sucres fermentescibles pour une production d’alcool et de gaz carbonique. Cette première fermentation est conduite dans la cuve de fermentation. Puis on fait une adjonction de sucre pour avoir la seconde fermentation. La bière est ensuite mise en bouteille après quelques semaines de maturation.